164 - Dialectal ( la religion )

Publié le par Kinou


Islam signifie littéralement soumission, du verbe aslama, se soumettre à Dieu. Celui qui se soumet à Dieu est un mouslim, soumis. Le pluriel étant mouslimoûne, ou mouslimîne d'où le mot français : musulman.

Aujourd'hui, l'islam est la religion de 99% des Marocains. C'est aussi la religion officielle de l'Etat. Cinq "piliers" sont à la base de cette religion :

1 - La chahâda ou la profession de foi ( achhadou anna lâ ilâha illâ al-lâh wa achhadou anna Mouhammad rassoûlou el-lâh / j'atteste qu'il n'y a de Dieu qu'Allah et que Mahomet est son prophète )
2 - al-salât ( la prière, cinq fois par jour )
3 - al-zakât ( l'aumône légale )
4 - al-sawm ( le jeûne pendant le Ramadan )
5 - al-hajj ( le pélerinage à la mecque pour celui qui en a les moyens )


Parmi les musulmans, il faut distinguer deux tendances : les chiites et les sunnites ( du mot sounna, tradition ). Ceux-ci représentent la grande majorité des musulmans et incarnent l'orthodoxie musulmane. La distinction chiites - sunnites remonte au conflit de succession au lendemain de la mort du prophète Mahomet. Les sunnites se partagent en quatre courants de pensée : les chafiites, les hanbalites, les hanafites et les malékites. Ces deux dernières écoles professent particulièrement un islam tolérant appliquant la charî"a, loi coranique, selon les coutumes locales et les impératifs du moment plutôt qu'à la lettre. Le Maroc se réclame justement du rite malékite.

( cliquez sur les mots français pour écouter... )


Allah el-lâh
le cimetière el-mqebra
la religion ed-dîne
les chrétiens en-nsâra
la foi el-imâne
les juifs el-yahoûd
le croyant el-moûmene
les musulmans el-mouslimîne
le prophète er-Rassoûl / en-Nbi
illicite hrâm
licite hlâl
l'âme er-roûh
la mosquée el-mesjid / ej-ame"
la Mecque Mekka
le Coran el-Qour"ane
la nation el-oumma
l'appel à la prière el-âdâne
les ablutions el-wodo"
le pélerin el-hâjj
la charité es-sadaqa
le pélerinage el-hejj
le péché ed-denb
pélerins el-hejjâj
la bonne oeuvre el-hassana


En principe, l'entrée des mosquées et des autres lieux saints est réservée aux seuls musulmans. Il peut y avoir des exceptions ( mosquée Hassan II de Casablanca ), mais il convient de se renseigner.

el-Lâh ikhellî-k smiyyet hâd ej-jâm" ? ( écouter )
s'il vous plaît, comment s'appelle cette mosquée ?
( le-dieu il-garde-te nom cette la-mosquée )


wâch en-nsâra iqedrou idekhlou l-hâd el-mesjid ? ( écouter )
est-ce que les chrétiens peuvent entrer dans cette mosquée ?
( est-ce-que les-chrétiens ils-peuvent ils-rentrent à-cette la-mosquée )


 

Publié dans Cours de dialectal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article