118 - Dialectal ( grammaire - possessif )

Publié le par Kinou


Marques de possession : le possessif s'obtient en ajoutant la terminaison appropriée à un mot.

mon, ma
=
î - ton, ta = k - son = o - sa = ha
notre = na - votre = kom - leur = hom

Exemple :

livre
=
ktâb
mon livre = ktâbî - ton livre = ktâbk
son livre (à lui) = ktâbo - son livre (à elle) = ktâbha
notre livre = ktâbna - votre livre = ktâbkom
leur livre = ktâbhom

Pour les mots se terminant par un
a (généralement féminins), remplacez le a final par un t, et appliquez le même principe de terminaisons.

Exemple :

école
=
mdrâsa
mon école = mdrâstî - ton école = mdrâstk
son école (à lui) = mdrâsto - son école (à elle) = mdrâst-ha*
notre école = mdrâstna - votre école = mdrâstkom
leur école = mdrâst-hom

*note
: le tiret '-' sert ici à ne pas mélanger le 't' et le 'h', de façon à les prononcer séparément, et pas comme un 'th'.

Les pronoms possessifs :
ils partent tous du mot dyâl, auquel on ajoute la terminaison vue plus haut.

mien
=
dyâlî - tien = dyâlk
sien (à lui) = dyâlo - sien (à elle) = dyâlha
nôtres (les) = dyâlna - vôtres (les) = dyâlkom
leurs (les) = dyâlhom

Il est plus commun en fait de dire lktâb dyâlî (le livre mien), que ktâbî (mon livre) :

mon livre = lktâb dyâlî - ton livre = lktâb dyâlk
son livre (à lui) = lktâb dyâlo - son livre (à elle) = ktâb dyâlha
notre livre = lktâb dyâlna - votre livre = lktâb dyâlkom
leur livre = lktâb dyâlhom

Donc, le pronom possessif de base
dyâl est utilisé pour poser une question sur la possession :

c'est le livre de qui ?
=
dyâl mn had lktâb ?
celui de Fatima = dyâl Fatima

Publié dans Cours de dialectal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article